Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'antre du cinéphile

L'antre du cinéphile

Critiques de films, news et rétro-cinéma

Publié le par Romain Jankowski
critique PADDINGTON

L'histoire de ce petit ours débarquant de sa foret du Pérou pour vivre à Londres dans une famille d'accueil est un véritable culte en Angleterre. Crée en 1958 par l'auteur Michael Bond, la série est composée de 23 livres qui s'étendent jusque 2012. Une arrivée au cinéma était donc inévitable et on peut dire que le réalisateur, Paul King, ne rate pas le coche.

Situant son intrigue à notre époque ( après une somptueuse séquence de flash back introductive), le cinéaste jour sur tous les détails qui rythment notre vie quotidienne comme les transports en commun, la grande concentration de population, la mal-politesse de celle-ci, la difficulté de trouver de l'aide. En cela, il nous offre une première heure de haute volée où Paddington réalise les pires catastrophes possibles comme l'hilarante inondation sanitaire. Avec des délires visuels réussis (superbe poursuite d'un voleur où l'ours s'en sort avec des tonnes d'objets et accessoires incongrus) et une histoire menée tambour battant, on ne s'ennuie pas. L'humour british est omniprésent avec des objets qui tombe de cause à effet, des personnages complètement décalés, la singularité de certains dialogues... C'est simple, le divertissement haut de gamme est par ici car il est en plus touchant, jouant sur des valeurs et une tristesse qui égratigne régulièrement l'ourson.

Malheureusement, tout ce qui s'était admirablement tenu pendant le gros tiers du film va soudain basculer dans le formatage le plus décevant. L'arrivée du personnage interprétée par Nicole Kidman ( venue cachetonnée) plombe littéralement l'ambiance et offre un "méchant" dont on se serait bien passé. Surtout que ses pitreries avec le voisin de la famille sont plus désolantes qu'hilarantes. Avec une séquence finale interminable dans le muséum de Londres (l'équipe a vraiment filmer sur les lieux) et un épilogue rempli de pathos nauséabond. Une grosse demie-heure inutile qui s'avère suffisant pour être quelque peu déçu.Cependant, le travail est tout de même bien fait, on sent une vraie envie de rendre hommage à ce personnage génial ( une suite, vite!) et de plaire à l'ensemble de la famille. A ce titre, c'est une réussite !

PADDINGTON 1h35

Réalisé par Paul King

Avec la voix VO de Ben Wishaw, Hugh bonneville, Sally Hawkins, Nicole Kidman.

NOTE GLOBALE 13 / 20

critique PADDINGTON

Commenter cet article

Constance 27/12/2014 11:54

Un très beau film à voir en famille

Romain Jankowski 29/12/2014 10:26

Oui exactement !

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog